Avocat francophone d'Immigration et visas

Notre équipe expérimentée guide les clients à traversles très complexes lois américaines en matière d’immigration, afin atteindre leurs objectifs d'immigration ou d'affaires. Il existe plus de 100 catégories de visas, chacune avec ses propres exigences requises pour la demande, ses coûts, ses délais de traitement et ses dates d'expiration. Chudnovsky Law offre des services d'immigration centralisés et rationalisés sur toute la gamme des options de visa et d'immigration disponibles.

ImmigrationBW.jpg

Les visas d'Immigrant

Les visas d'immigrant sont destinés aux étrangers qui cherchent à obtenir une résidence permanente légale et peut-être la citoyenneté américaine. Les étrangers qui demandent un visa d'immigrant ont généralement besoin d'un commanditaire américain approuvé par l’USCIS (U.S. Citizenship and Immigration Services / Services d'immigration et de citoyenneté américaine). En fonction du type de visa recherché, le promoteur doit être un employeur éventuel aux États-Unis ou un parent qui est citoyen américain ou détenteur d’une carte verte.

  • Visa EB-1: Pour les non-citoyens venus enseigner ou faire de la recherche à titre exceptionnel.
  • Visa EB-2: Pour les travailleurs non-citoyens ayant des diplômes avancés et des capacités exceptionnelles en sciences, en arts ou en affaires qui bénéficieront à l'économie, aux intérêts culturels ou éducatifs des États-Unis ou à la santé et au bien-être de ses citoyens.
  • Visa EB-3: Pour les travailleurs qualifiés non-citoyens.
  • Visa EB-4: Pour les non-citoyens travaillant dans le domaine de la religion ou de l’audiovisuel, dans les forces armées, ou les traducteurs afghans et iraquiens, entre autres.
  • Visa EB-5: Pour les non-citoyens qui investissent aux États-Unis et créent des emplois.
  • Visa de conjoint: Pour les non-citoyens dont le conjoint est un citoyen américain ou un détenteur de carte verte.

 

Les visas de non-Immigrant

Les visas de non-immigrant sont destinés à des séjours temporaires aux États-Unis et ont généralement une date d'expiration. Le processus d'obtention d'un visa de non-immigrant consiste à effectuer une demande auprès de l'USCIS et à répondre à un entretien (le plus souvent). La plupart des visas de non-immigrant relèvent des classifications suivantes :

Visas sur la base de l'Emploi

  • Visa E-3: Pour les citoyens australiens se rendant aux États-Unis uniquement dans le but d’occuper un emploi spécialisé.
  • Visa H-1B: Pour les non-citoyens visant à occuper un emploi spécialisé avec un niveau de licence ou équivalent (bachelor’s degree dans le système d’éducation américain).
  • Visa H-2B: Pour les non-citoyens visant à occuper des emlois temporaires qualifiés ou non qualifiés en dehors de l’industrie de l’agriculture
  • Visa L-1: Pour les transferts internes d’une entreprise ou les non-citoyens avec un poste de gérant ou de cadre, et pour les travailleurs disposant de compétences spécialisés et ayant l’intention de travailler dans les bureaux américains de leur employeur.
  • Visa O-1: Pour les non-citoyens ayant des capacités exceptionnelles en matière d’art, d’audiovisuel, de science dure, d’éducation, d’affaires ou de sport, et ayant l’intention d’avoir une activité officielle aux États-Unis.

Visas d'Investissement ou d'Affaires

  • Visa E-1: Pour les non-citoyens visant à faire du commerce aux États-Unis avec un pays ayant signé une convention commerciale.
  • Visa E-2: Pour les non-citoyens venant de pays ayant signé une convention commerciale avec les États-Unis qui souhaitent investir des sommes importantes dans une entreprise américaine.
  • Visa TN: Pour les Canadiens et les Mexicains qualifiés se livrant à des activités commerciales autorisées au États-Unis dans le cadre de l’ALÉNA.

Visas familiaux

  • Visa K-1 à K-4, Parent Visa: Pour les non-citoyens membres de la famille d’un citoyen américain.

Visas d'Éducation

  • F-1 visa: Pour les non-citoyens étudiant au sein d’un établissement américain.
  • M-1 visa: Pour les non-citoyens étudiant au sein d’un établissement d’enseignement professionnel américain.
  • J-1 visa: Pour les non-citoyens participant à un programme d’échange, notamment les professeurs, les chercheurs, les étudiants et les jeunes au pair.

Visa humanitaire

  • Visa U: Pour les victimes de traffic, de violence sexuelle, de violence conjugale ou d’autres formes de violence.

Appelez le 949.424.5450 pour recevoir des conseils de la part d’un expert

Pour en savoir plus, contactez-nous pour une première consultation gratuite et confidentielle


 

Services de préparation à l'Immigration

Les lois américaines en matière d’immigration et de fiscalité sont complexes et peuvent nécessiter un examen minutieux pour les étrangers qui préparent un déménagement ou un investissement aux États-Unis. Cela est particulièrement vrai pour les clients à valeur nette élevée qui souhaitent comprendre les lois fiscales américaines et californiennes. Souvent, l’entreprise fournit ou coordonne des services de préparation à l’immigration pour les clients qui envisagent d’investir ou d’immigrer aux États-Unis:

L’examen du droit fiscal américain

Un examen du droit fiscal américain en rapport avec la situation du client est particulièrement important pour les clients à valeur nette élevée. Les considérations fiscales peuvent avoir un impact sur les projets d'immigration, les structures d'investissement, les objectifs de la résidence, la planification successorale et le choix des visas.

Les relations bancaires

La mise en place de comptes bancaires américains peut être très difficile pour les étrangers non résidents. Le cabinet a des relations qui peuvent faciliter la mise en place de comptes bancaires américains avant de déménager sur place ou de recevoir des numéros d'identification fiscale aux États-Unis.

La planification successorale

Un déménagement aux États-Unis peut avoir des conséquences fiscales sur la succession. Les clients à valeur nette élevée établissent souvent des fiducies offshore avant de déménager aux États-Unis, afin profiter des économies d'impôts fonciers. Une évaluation de la propriété avant l'immigration peut aider à optimiser les plans d'immigration et de succession des clients.

La protection actifs 

Les clients à valeur nette élevée prennent souvent en compte la protection des actifs dans la structure et le domicile de leurs actifs afin de les protéger des poursuites judiciaires telles que le divorce ou d'autres créances. Un examen de la protection des actifs peut être utile pour optimiser les structures et les stratégies d'immigration.

 

Droit de l'Immigration

Chudnovsky Law offre des services d’immigration complet à Los Angeles et dans le comté d’Orange (en Californie) et dans tous les États américains:

Ajustement du statut

Les étrangers résidant en Californie peuvent être éligibles à l’ajustement du statut vers une résidence permanente légale, sans quitter les États-Unis. L’ajustement du statut n'est disponible que pour les immigrants qui sont 1) qualifiés pour obtenir une carte verte et 2) sur le territoire américain. Les non-citoyens qui souhaitent obtenir des cartes vertes à l'extérieur des États-Unis doivent passer par les processus consulaires.

Lorsque les étrangers subissent un "ajustement de statut", ils passent de celui de titulaire d’un visa à celui de détenteur d’une carte verte. Une fois que les étrangers ont une carte verte, ils sont considérés comme des résidents permanents légaux.

La question de savoir si les étrangers sont éligibles à l’ajustement de statut dépend des termes de leur visa d'immigrant. En général, les quatre conditions d'ajustement suivantes sont requises:

  1. L’étranger est entré aux États-Unis légalement
  2. L’étranger réside aux États-Unis légalement
  3. L’étranger respecte tous les termes de son visa; et
  4. L’étranger remplit les conditions d’obtention d’une carte verte

Dans de rares cas, les étrangers clandestins peuvent être en mesure de bénéficier d’un ajustement de statut : par exemple le titulaire d'un visa d'immigrant basé sur l'emploi qui a dépassé son visa depuis 180 jours ou moins.

Acquittement en appel

En Californie, une condamnation pénale peut avoir des conséquences désastreuses pour les non-citoyens sur le plan de l’immigration, même quand le délit est mineur. Dans le cadre du Immigration and Nationality Act mis en œuvre au niveau fédéral, une condamnation peut provoquer la déportation d’un individu et/ou son inadmissibilité aux États-Unis.

Si vous êtes un immigrant et avez été condamné en Californie pour un crime passible de déportation ou d’inadmissibilité, tout n'est pas perdu. Avec l'aide de nos avocats spécialistes du droit de l’immigration et du droit pénal, vous pourriez être en mesure de recevoir une forme d'acquittement en appel qui fera disparaître votre condamnation à des fins d'immigration.

C’est notamment le cas si vous avez été reconnu coupable ou avez plaidé coupable en raison d'une aide inefficace de l'avocat ou parce que vous n'étiez pas bien informé des conséquences potentielles d’une condamnation sur vos possibilités d’immigration.

Les formes les plus communes d’acquittement en appel sont:

  • Une requête visant à renverser la condamnation sur la base d'une aide inefficace de l'avocat (si votre avocat dans l'affaire pénale n’a pas bien fait son travail) 
  • Une demande de jugement en appel pour éviter une condamnation pour un délit aggravé ou un autre crime passible de déportation ou d’inadmissibilité 
  • La réduction de votre condamnation de crime à délit
  • Une requête visant à retirer un plaidoyer de culpabilité ou de non contestation parce que le tribunal ne vous a pas informé des conséquences du plaidoyer sur l’immigration
  • Une requête visant à retirer un plaidoyer pour d'autres motifs
  • Une requête en  « habeas corpus »

Appelez le 949.424.5450 pour recevoir des conseils de la part d’un expert

Pour en savoir plus, contactez-nous pour une première consultation gratuite et confidentielle


zone de service

Nous traitons tous les cas touchant l'immigration, les visas et les cas fédéraux dans tous les États des USA. Nous traitons également les affaires pénales et d’autres cas en Californie et en Floride.


Langues parlées

Français, Anglais, Italien, Espagnol et Amharique